Le programme de Cesla Amarelle
Le programme de Cesla Amarelle

Cheffe du Département de la formation, de la jeunesse et de la culture du Canton de Vaud

« La musique, cette source d’émotions qui nous rassemble »

African Marketplace – cortège au départ de la Place de la Riponne, 18h00
C’est un projet festif et pédagogique, porté par l’ensemble baBel en collaboration avec les Maisons de Quartier et l’Ecole de Musique Lausanne. J’aime le côté participatif et intergénérationnel du projet, où chaque musicien – amateur ou professionnel – est invité à prendre sa place. À noter également que le Fonds de sensibilisation à la culture du Canton de Vaud soutient African Marketplace.

Les Street Stages – 12 scènes libres en ville
Les Street Stages sont une invitation faite aux diverses communautés, associations de quartiers et collectifs musicaux à créer un univers qui leur est propre. Avoir des espaces d’expression libre qui permettent à tout un chacun de se produire librement en musique dans l’espace public est vraiment important pour animer la ville.

Trio Nuori – CHUV, 15h30
Un trio classique de qualité et un programme 100% femmes avec des œuvres de compositrices injustement méconnues : Clémence de Grandval, Lili Boulanger et Henriette Renié. À ne pas manquer, donc !

Jessanna – EJMA, 20h00
On a pu découvrir son talent dans « The Voice France » en 2016 et c’est un plaisir de pouvoir la réécouter sous nos latitudes suisses. Elle a été formée entre Lausanne et Berne, tout comme les 4 musiciens qui vont l’accompagner. Sa musique pop est tout en nuance, puisque c’est une chanteuse à textes, en français en plus, ce qui est assez rare pour être noté.

Brass Band Junior Vaudois – Débarcadère Lausanne-Ouchy, 19hoo
Cet ensemble de cuivres a été créé en 2012, sous l’impulsion de quelques élèves et d’un professeur du camp musical de la Société Cantonale des Musiques Vaudoises. Une preuve de plus que le canton regorge de musiciens talentueux.

La Lingua del Sol – Eglise Saint-Laurent, 22h30
Étant en charge du département de la formation, ce projet me parle. En effet, le répertoire est construit sur la thématique de la langue. Cela amène à réfléchir sur l’apprentissage d’une langue quand on est ailleurs que chez soi. Et puis, c’est une belle collaboration romande, puisque le projet a été réalisé avec la Fête de la Musique de Fribourg. On y retrouvera la chanteuse fribourgeoise Pony et l’ensemble vocal féminin lausannois Callirhoé, dirigé par Dominique Tille.

 « La musique a cette capacité à fédérer les gens du nord au sud, à rassembler au-delà des différences, à faire se mêler nos pensées et nos émotions, à atteindre le corps et l’esprit. Nos rues seront une nouvelle fois la scène de sa diversité et je me réjouis d’en saisir quelques notes au fil des rencontres et des partages. »