Dimanche, c’est à vous de jouer !
Dimanche, c’est à vous de jouer !

Dimanche 21 juin, c’est à vous de jouer ! À la maison, dans votre jardin, sur votre balcon ou votre terrasse, et même sous la douche, faites entendre votre voix. Malgré les restrictions encore de mise, de 9h à 22h, en famille ou entre amis, jusqu’à 30 personnes et 85dB, à Lausanne c’est permis.

Si vous ne pratiquez pas spécialement la musique ou le chant en temps normal, eh bien aujourd’hui c’est un jour spécial : cherchez vos chansons préférées en version Karaoké sur le net, et c’est parti ! Vous êtes timide et pas très rassuré.e de vous lancer ? Qu’à cela ne tienne : chantez en mode «mute» (vous, pas la bande son) avec les paroles et les expressions faciales, mais sans faire vibrer vos cordes vocales… fous rires garantis !

Possible aussi, mais à éviter si vous avez des voisins pénibles (ou juste un peu sensibles…) : confier vos couvercles de casseroles à vos rejetons pour jouer des cymbales, ou laisser votre chien s’émouvoir de vos vocalises et se joindre à vous pour un duo digne d’une nuit de pleine lune en compagnie d’une meute de loups. Osé, mais bon pour la pratique : inviter vos voisins à un récital de violon ou de trompette de votre petit bout de chou, après seulement une année d’apprentissage… avec un apéro bien arrosé, ça passe crème !

Jouer du cajón sur un carton de déménagement, fabriquer des maracas maison avec des poix chiches secs et des bouteilles de PET ou un rouleau vide de papier de toilette, faire des Cupsongs avec vos gobelets consignés des festivals d’été, des rythmes sur vos jambes ou sur votre torse bombé, tout est possible, mais surtout faites-vous plaisir !

Pour les pratiquants plus aguerris, c’est aussi l’occasion d’inviter vos amis pour un récital de violon, de piano ou de chant, et leur faire découvrir vos pièces de musique favorites à l’occasion d’une garden-party.

À 20h00, rendez-vous sur vos balcons et aux fenêtres pour applaudir tous les musicien.ne.s et musiciens, et les professionnel.le.s de la musique !

En France en 1982, une étude menée par Maurice Fleuret sur les pratiques culturelles des Français montrait que 11% d’entre eux, dont un jeune sur deux, pratiquait la musique. Selon une étude menée à Lausanne en 2018 à la demande du Service de la culture, les activités culturelles amateures, telles que le chant ou la pratique d’un instrument, sont effectuées par une personne sur dix au sein de l’agglomération lausannoise.

La Fête de la Musique a été fixée à une date unique et symbolique, le 21 juin, jour du solstice d’été. Grande manifestation populaire gratuite et ouverte à tous les musiciens, amateurs de tous niveaux ou professionnels, elle célèbre la musique vivante et met en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, ainsi que tous les genres musicaux. Elle s’adresse à tous les publics et contribue à familiariser à toutes les expressions musicales les jeunes et les moins jeunes de toutes conditions sociales.