Programme 2018
Bio

Discussion avec Simone Young, cheffe d’orchestre, principale cheffe invitée de l’Orchestre de Chambre de Lausanne et Jean-Marc Tétaz, philosophe. En collaboration avec l’Orchestre de Chambre de Lausanne.

L’Allemagne nazie mit à l’index les formes modernes de musique qu’elle dénonça comme « musique dégénérée ». Se retrouvaient ainsi réunis le jazz, considéré comme une musique nègre, la musique des compositeurs juifs, mais aussi toutes les formes de musique moderne. Simone Young a choisi des œuvres de trois compositeurs frappés par les nazis du sceau « musique dégénérée »: Arnold Schönberg, Erich W. Korngold et Alexander von Zemlinsky. Tous trois durent émigrer en Amérique, où ils connurent des destins forts différents. Ce programme sera l’occasion de revenir sur la condamnation des formes modernes de musique sou le titre infamant de « musique dégénérée » et sur le sort des artistes ainsi mis au ban de la vie musicale allemande.