Programme 2018
Bio

D’après le magazine “Marie-Claire” cet été marque le retour du pantacourt et du top bardot ! Mais c’est tout faux ! Cet été marque avant tout la sortie du tout premier album d’Albert Chinet: “Demustreisun” ! Cet album vient de 3 choses essentielles:

  1. Mon père qui m’achète une batterie en toc (meilleure batterie du monde mais en toc) au marché au puce de Plainpalais à Genève, ce qui marque à 6 ans mes débuts dans la musique… depuis j’ai appris à jouer d’un peu de tout en autodidacte, j’ai enregistré les batteries sur le dernier album du dit père (Sarcloret) et j’ai décidé que c’est ce que je voulais faire de ma vie.
  2. L’ordinateur de Fabian Tharin qui trainait pendant le festival d’Avignon ouvert sur un séquenceur musical, ce qui marque mes débuts dans la production musicale. Par la suite j’ai réuni les sous pour m’acheter un ordinateur, un peu de matos, et j’ai commencé à enregistrer des démos que je mettais à la poubelle et quelques fois sur Youtube.
  3. Une campagne WeMakeIt fulgurante, qui a complété son objectif en une semaine, qui m’a permis de faire les choses comme il faut, et de concrétiser ce projet.

​C’est un disque où il y a un peu de tout : mon obsession de Bob Dylan, mon admiration de Tom Waits, ma colère contre la disparition de Lhasa et plus récemment de Napoléon Washington, mais aussi des coups d’oeil dans la direction de la musique électronique…

L’important c’était d’apprendre et surtout de raconter des histoires.

like site internet