À propos

Les origines

Lorsque Maurice Fleuret devient Directeur de la musique et de la danse en 1981, à la demande de Jack Lang alors Ministre de la culture, il applique ses réflexions sur la pratique musicale et son évolution : “la musique partout et le concert nulle part”. Découvrant en 1982, à l’occasion d’une étude sur les pratiques culturelles des Français, que cinq millions de personnes dont un jeune sur deux, jouent d’un instrument de musique, il se prend à rêver de faire descendre les gens dans la rue. C’est ainsi que la Fête de la Musique est lancée, le 21 juin 1982, jour du solstice d’été, nuit païenne se référant à l’ancienne tradition des fêtes de la Saint-Jean.

À Lausanne

A l’instar d’autres villes suisses, Lausanne est sollicitée en 1995 par le Ministère de la culture à participer à cet événement, devenu depuis international. Un comité d’organisation se forme alors à la demande de la Municipalité de Lausanne et de sa Syndique, Yvette Jaggi.

Dès son origine, le comité lausannois décide de respecter l’esprit originel de la Fête, soit la date du 21 juin, quel que soit le jour de la semaine, ainsi que le principe de gratuité. Près de 2000 musiciens s’y produisent bénévolement dans une quarantaine de lieux (clubs, cafés, musées, églises, hôpitaux, salles de concerts, scènes en plein air). Tous les styles de musique y sont représentés.

À Lausanne, la Fête de la Musique est devenue un événement incontournable, attirant chaque année plus de 40’000 spectateurs.

Une fête de toutes les musiques pour tous les publics

La Fête de la Musique est une grande manifestation populaire, gratuite, ouverte à tous les participants amateurs ou professionnels, qui souhaitent s’y produire et accessible chaque année à des millions de personnes qui constituent le plus curieux et le plus disponible des publics. Elle mêle tous les genres musicaux et s’adresse à tous les publics, avec pour objectif de populariser la pratique musicale et de familiariser jeunes et moins jeunes de toutes conditions sociales à toutes les expressions musicales. Elle est l’occasion de dialoguer librement en musique.

Une fête gratuite et ouverte

Les musiciens sont invités à se produire bénévolement, et toutes les manifestations sont gratuites pour le public, qu’elles aient lieu dans les salles ou en extérieur. Son territoire privilégié est le plein air, les rues, les places, les jardins, les cours d’immeubles, de musées, ou de châteaux… mais la Fête de la Musique est également l’occasion de suggérer aux grandes institutions musicales (orchestres, opéras, choeurs, etc.) de sortir de leurs murs, ou au contraire d’accueillir d’autres genres musicaux. Elle offre la possibilité de créer des courants d’échanges entre les centres-ville et leur périphérie, de proposer des concerts dans les hôpitaux ou dans les prisons, de développer les rencontres et les échanges.

L’association

La Fête de la Musique est une association à  but non lucratif. Elle a pour but de promouvoir la musique sous toutes ses formes auprès de la population lausannoise, notamment en organisant à Lausanne, le 21 juin de chaque année, la Fête de la Musique.

Membres :

Association des Amis de l’Abbaye de Montheron / Association des concerts de Saint-François / Association … E la nave va (Le Romandie) / Céline Grandjean / Ecole de Musique Lausanne (EML) / Ecole de Jazz et de Musique Actuelle (EJMA) / Fabrice Bernard / Fondation pour l’Animation Socioculturelle Lausannoise (FASL) / Florian Bovet / Fondation du Conservatoire de Lausanne / Fondation pour les musiques actuelles (Les Docks) / Société des Concerts de la Cathédrale de Lausanne / Théo Gafner / Ville de Lausanne, Service de la culture

Le comité

Membres :

Fabrice Bernard, Président
Vincent Canu, Trésorier – Ecole de Musique Lausanne
David Agocs – Fondation pour l’Animation Socioculturelle Lausannoise
Julien Feltin, Ecole de Jazz et de Musique Actuelle
Céline Grandjean  – Représentante des chœurs
Rodolphe Moser – Fondation du Conservatoire de Lausanne
Yann Riou – Ville de Lausanne, Service de la culture

Les pools de programmation

La programmation est le fruit d’une collaboration entre divers acteurs culturels lausannois, ceci dans quatre grandes catégories musicales :

Jazz et musiques actuelles
Julien Feltin (EJMA)
Bautista Dahl Rocha (Electrosanne)
Gilles Dupuis (Jazz Onze Plus)
Alexandre Hügli (Les Docks)
Adrien Romedenne (La Datcha)
Gilles Valet (Le Romandie)

Musique classique
Rodolphe Moser (Fondation du Conservatoire de Lausanne)
Vincent Canu (Ecole de Musique Lausanne)

Choeurs
Céline Grandjean (Chœurs)

Musiques traditionnelles
David Agocs (Worldmusic)
Florian Bovet (Musiques populaires)

Equipe

Directrice exécutive : Dominique Mermoud Smith
Assistante administration : Noa Zalts
Coordinatrice Street Stages : Marion Stucky
Chargé de production : Thomas Van Daele
Direction technique : Zinzoline / Antoine Marchon et Gaspard Matile
Gestion des bars : La Nonna / Frédéric Salzmann
Sponsoring, presse et communication : Dominique Mermoud Smith
Graphisme et médias sociaux : Impactus / Koris Dinh, Victor Huwae, David Gonin