Actualité
Dimanche, c’est à vous de jouer !

Dimanche 21 juin, c’est à vous de jouer ! À la maison, dans votre jardin, sur votre balcon ou votre terrasse, et même sous la douche, faites entendre votre voix. Malgré les restrictions encore de mise, de 9h à 22h, en famille ou entre amis, jusqu’à 30 personnes et 85dB, à Lausanne c’est permis.

Si vous ne pratiquez pas spécialement la musique ou le chant en temps normal, eh bien aujourd’hui c’est un jour spécial : cherchez vos chansons préférées en version Karaoké sur le net, et c’est parti ! Vous êtes timide et pas très rassuré.e de vous lancer ? Qu’à cela ne tienne : chantez en mode «mute» (vous, pas la bande son) avec les paroles et les expressions faciales, mais sans faire vibrer vos cordes vocales… fous rires garantis !

Possible aussi, mais à éviter si vous avez des voisins pénibles (ou juste un peu sensibles…) : confier vos couvercles de casseroles à vos rejetons pour jouer des cymbales, ou laisser votre chien s’émouvoir de vos vocalises et se joindre à vous pour un duo digne d’une nuit de pleine lune en compagnie d’une meute de loups. Osé, mais bon pour la pratique : inviter vos voisins à un récital de violon ou de trompette de votre petit bout de chou, après seulement une année d’apprentissage… avec un apéro bien arrosé, ça passe crème !

Jouer du cajón sur un carton de déménagement, fabriquer des maracas maison avec des poix chiches secs et des bouteilles de PET ou un rouleau vide de papier de toilette, faire des Cupsongs avec vos gobelets consignés des festivals d’été, des rythmes sur vos jambes ou sur votre torse bombé, tout est possible, mais surtout faites-vous plaisir !

Pour les pratiquants plus aguerris, c’est aussi l’occasion d’inviter vos amis pour un récital de violon, de piano ou de chant, et leur faire découvrir vos pièces de musique favorites à l’occasion d’une garden-party.

À 20h00, rendez-vous sur vos balcons et aux fenêtres pour applaudir tous les musicien.ne.s et musiciens, et les professionnel.le.s de la musique !

En France en 1982, une étude menée par Maurice Fleuret sur les pratiques culturelles des Français montrait que 11% d’entre eux, dont un jeune sur deux, pratiquait la musique. Selon une étude menée à Lausanne en 2018 à la demande du Service de la culture, les activités culturelles amateures, telles que le chant ou la pratique d’un instrument, sont effectuées par une personne sur dix au sein de l’agglomération lausannoise.

La Fête de la Musique a été fixée à une date unique et symbolique, le 21 juin, jour du solstice d’été. Grande manifestation populaire gratuite et ouverte à tous les musiciens, amateurs de tous niveaux ou professionnels, elle célèbre la musique vivante et met en valeur l’ampleur et la diversité des pratiques musicales, ainsi que tous les genres musicaux. Elle s’adresse à tous les publics et contribue à familiariser à toutes les expressions musicales les jeunes et les moins jeunes de toutes conditions sociales.

Edition 2020
Suivez les concerts à la maison

Vous ne pratiquez pas la musique, mais vous l’aimez ? Vous préférez rester à la maison pour l’instant ? Dimanche 21 juin, notre partenaire LFM – La Radio mettra les artistes à l’honneur lors d’une émission spéciale “Faites de la Musique” ! Parmi eux, 4 musicien.ne.s sélectionnés par notre pool de programmation Fête de la Musique : Alejandro Reyes, Shana Pearson, FORMA et Pat Burgener.

De 16h00 à 20h00, retrouvez en direct de l’EJMA des invités et une brochette d’artistes suisses en live pendant 4 heures de show 100% radio ! Plus d’infos ici

Edition 2020
Ça se passe à Lausanne le 21 juin

Plusieurs lieux ouverts au public offrent des concerts gratuits, mais limités en nombre dû aux mesures Covid-19, sur inscription et dans le respect des prescriptions sanitaires émises par la Confédération. Découvrez les concerts ici !

Edition 2020
Une embellie dans le ciel lausannois pour le 21 juin

17 juin 2020

La Fête de la Musique est définitivement annulée à Lausanne le 21 juin 2020. Mais c’est aux origines de ce grand rendez-vous symbolique du solstice d’été que les organisateurs invitent public et musiciens à revenir en toute simplicité le dimanche 21 juin prochain.

Une date, un slogan « FÊTE (faites) DE LA MUSIQUE LE 21 JUIN », une invitation faite à toutes et tous à communier en musique. C’est ainsi que Jack Lang, alors Ministre français de la culture, lance la toute première Fête de la Musique à Paris en 1982. En France cette année-là, une grande enquête sur les pratiques culturelles, conduite par le Ministère de la Culture, démontre que 5 millions de personnes (dont un jeune sur deux) jouent d’un instrument de musique.

À Lausanne en 2018, une étude portée par l’UNIL et menée par le sociologue Olivier Moeschler sur mandat du Service de la culture de la Ville de Lausanne, montre que les activités culturelles amateures, telles que le chant ou la pratique d’un instrument, sont effectuées par seulement une personne sur dix au sein de l’agglomération lausannoise.

Afin d’encourager la pratique musicale, plusieurs initiatives sont communiquées à Lausanne le 21 juin prochain sous le slogan « Faites de la musique!». La plus importante étant l’invitation à s’exprimer en musique chez soi, dans son salon ou son jardin, sur sa terrasse, à sa fenêtre ou sous la douche à l’occasion de cette journée spéciale dédiée à la musique.

Pour rejoindre l’expression de Maurice Fleuret, ancien directeur de la musique et de la danse sous Jack Lang, « La musique partout et le concert nulle part», à situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle. Même si le 21 juin 2020 tombe cette année un dimanche, jour de repos public, faire de la musique à la maison sera possible de 9h à 22h jusqu’à 30 personnes, musiciens compris, jusquà 85dB et dans le respect du voisinage et du Règlement municipal de police.

Une émission spéciale en direct de l’EJMA présentera en live une demi-douzaine de jeunes musicien.ne.s lausannois.e.s, dont quatre d’entre eux/elles avaient été programmé.e.s pour l’édition 2020 : Pat Burgener, Shana Pearson, Alejandro Reyes et FORMA. Ces concerts à huis clos seront diffusés sur les ondes de LFM de 16h00 à 20h00.

À 20h00 les Lausannois.e.s sont invité.e.s à terminer cette journée en point d’orgue avec des applaudissements sur les balcons et aux fenêtres, en l’honneur des musiciennes et musiciens, ainsi que de tous les professionnel.le.s de la musique.

Plusieurs lieux ouverts au public offriront quant à eux des concerts gratuits, mais limités en nombre dû aux mesures Covid-19, sur inscription et dans le respect des prescriptions sanitaires émises par la Confédération. Découvrez les concerts ici !

Edition 2020
Une éclipse musicale (partielle ?) pour le solstice d’été

5 mai 2020

La Fête n’aura donc pas lieu. Suite aux dernières annonces du Conseil fédéral relatives aux interdictions de grandes manifestations dans le cadre de sa lutte contre la pandémie liée au COVID-19, le Comité de l’association de la Fête de la Musique de Lausanne a définitivement renoncé à organiser la 26e édition de la manifestation qui devait se tenir le dimanche 21 juin prochain.

La santé est aujourd’hui la priorité absolue et les annonces du Conseil fédéral du 29 avril dernier ont sonné le glas de la Fête de la Musique de Lausanne dans sa forme la plus rassembleuse. Même si l’équipe d’organisation de la manifestation avait pu espérer proposer une programmation alternative permettant au public de fêter le passage de l’été en renouant avec la musique « vivante », elle ne dispose pas aujourd’hui de perspectives suffisantes lui permettant d’envisager l’organisation fin juin de concerts en jauges plus limitées (en salles comme en plein air) dans des conditions qui puissent garantir le respect des recommandations sanitaires émises par les autorités d’une part, et le caractère festif et pluriel de l’événement d’autre part. L’association présidant aux destinées du projet lausannois préfère donc annuler la manifestation cette année. Elle réfléchit toutefois encore à d’autres possibilités de marquer musicalement la date symbolique du 21 juin.

En ce moment difficile, le Comité de l’association adresse tout d’abord ses pensées aux victimes de la pandémie et à leurs proches et ses vœux de prompt et complet rétablissement aux personnes touchées ou hospitalisées. Il salue également l’engagement de toutes personnes qui luttent au quotidien contre la propagation du virus. Il partage par ailleurs la déception des nombreux artistes programmés dans le cadre de cette édition anniversaire (25 ans !) et les remercie de leur engagement afin de proposer au public une manifestation dont le rayonnement attire chaque année un public largement vaudois. Elle sait pouvoir compter sur leur enthousiasme et leur énergie pour proposer dès l’an prochain une fête plus belle encore.

Le comité adresse enfin un message de solidarité aux autres manifestations musicales et culturelles elles aussi annulées du fait de la crise sanitaire actuelle ainsi qu’aux nombreux professionnels, en particulier du secteur technique, qui souffrent spécialement de la situation inédite que nous traversons.

Comme toute éclipse, celle que connait le rendez-vous musical annuel lausannois n’est que l’occultation passagère d’un astre qui continuera de briller longtemps : celui de l’émotion partagée que seule, dans son universalité, procure la musique.

Renseignements complémentaires :

Dominique Mermoud Smith, directrice exécutive 076 419 21 06 / info[at]fetemusiquelausanne.ch

Egalité des genres
Charte Keychange

Vendredi 21 juin 2019, la Fête de la Musique de Lausanne a signé la charte Keychange, s’engageant ainsi à atteindre un équilibre entre hommes et femmes dans sa programmation d’ici 2022, et ceci dans tous les genres musicaux. Un état des lieux de la programmation 2019 révèle une quasi parité (54% de femmes pour 46% d’hommes) sur l’ensemble des formations programmées. Les proportions varient toutefois selon les genres musicaux, les femmes étant largement majoritaires dans les choeurs (71%) et minoritaires dans la catégorie jazz & musiques actuelles (19%).

2019
Photos de la fête