Edition 2020
Une éclipse musicale (partielle ?) pour le solstice d’été

La Fête n’aura donc pas lieu. Suite aux dernières annonces du Conseil fédéral relatives aux interdictions de grandes manifestations dans le cadre de sa lutte contre la pandémie liée au COVID-19, le Comité de l’association de la Fête de la Musique de Lausanne a définitivement renoncé à organiser la 26e édition de la manifestation qui devait se tenir le dimanche 21 juin prochain.

La santé est aujourd’hui la priorité absolue et les annonces du Conseil fédéral du 29 avril dernier ont sonné le glas de la Fête de la Musique de Lausanne dans sa forme la plus rassembleuse. Même si l’équipe d’organisation de la manifestation avait pu espérer proposer une programmation alternative permettant au public de fêter le passage de l’été en renouant avec la musique « vivante », elle ne dispose pas aujourd’hui de perspectives suffisantes lui permettant d’envisager l’organisation fin juin de concerts en jauges plus limitées (en salles comme en plein air) dans des conditions qui puissent garantir le respect des recommandations sanitaires émises par les autorités d’une part, et le caractère festif et pluriel de l’événement d’autre part. L’association présidant aux destinées du projet lausannois préfère donc annuler la manifestation cette année. Elle réfléchit toutefois encore à d’autres possibilités de marquer musicalement la date symbolique du 21 juin.

En ce moment difficile, le Comité de l’association adresse tout d’abord ses pensées aux victimes de la pandémie et à leurs proches et ses vœux de prompt et complet rétablissement aux personnes touchées ou hospitalisées. Il salue également l’engagement de toutes personnes qui luttent au quotidien contre la propagation du virus. Il partage par ailleurs la déception des nombreux artistes programmés dans le cadre de cette édition anniversaire (25 ans !) et les remercie de leur engagement afin de proposer au public une manifestation dont le rayonnement attire chaque année un public largement vaudois. Elle sait pouvoir compter sur leur enthousiasme et leur énergie pour proposer dès l’an prochain une fête plus belle encore.

Le comité adresse enfin un message de solidarité aux autres manifestations musicales et culturelles elles aussi annulées du fait de la crise sanitaire actuelle ainsi qu’aux nombreux professionnels, en particulier du secteur technique, qui souffrent spécialement de la situation inédite que nous traversons.

Comme toute éclipse, celle que connait le rendez-vous musical annuel lausannois n’est que l’occultation passagère d’un astre qui continuera de briller longtemps : celui de l’émotion partagée que seule, dans son universalité, procure la musique.

Renseignements complémentaires :

Dominique Mermoud Smith, directrice exécutive 076 419 21 06 / info[at]fetemusiquelausanne.ch

Egalité des genres
Charte Keychange

Vendredi 21 juin 2019, la Fête de la Musique de Lausanne a signé la charte Keychange, s’engageant ainsi à atteindre un équilibre entre hommes et femmes dans sa programmation d’ici 2022, et ceci dans tous les genres musicaux. Un état des lieux de la programmation 2019 révèle une quasi parité (54% de femmes pour 46% d’hommes) sur l’ensemble des formations programmées. Les proportions varient toutefois selon les genres musicaux, les femmes étant largement majoritaires dans les choeurs (71%) et minoritaires dans la catégorie jazz & musiques actuelles (19%).

2019
Photos de la fête